Activités scolaires/périscolaires

Activités scolaires/périscolaires

La lutte est largement reconnue au sein du milieu scolaire pour ses vertus éducatives et sa facilité de mise en œuvre. Elle est à l'heure actuelle, très fréquemment utilisée à l'école primaire et au collège.

 

Pourquoi proposer la lutte dans le milieu scolaire et péri scolaire?

Elle développe la motricité :

- par la sollicitation de tous les groupes musculaires; contractions / extensions / coordination
- par des situations favorisant le développement foncier (musculaire et cardio- vasculaire) et l’équilibre dynamique (prises d’appuis variés / feintes / notion d'action réaction)

Elle développe les capacités perceptives :

- par le traitement d’informations nombreuses et simultanées sur soi, sur l’autre ou sur l’équipe
⇒ déplacements / rapidité de réaction / anticipation
⇒ sur les mouvements / sur la force de l’adversaire

⇒ sur le placement dans les jeux d’équipe / de relais
⇒ sur l’élaboration de stratégies à partir de toutes ces informations

Elle favorise le contrôle de son agressivité :

- en passant de la notion d’agressivité à celle de combativité maîtrisée - en maîtrisant ses émotions / son affectif / son agressivité
- par la prise de conscience de son corps / de sa force
- par l’épanouissement de sa personnalité

Elle favorise le développement social :

- par l’établissement et le respect scupuleux de règles incontournables
- par le changement de rôles : attaquant / défenseur / arbitre / observateur - par la gestion du groupe ou de l’équipe 

Analyse de l'activité

La lutte est donc une activité éducative qui se caractérise par la participation du corps comme principale cible et comme moyen d'action.

Dans ces conditons, prendre des informations sur l'adversaires (attitude, saisie, contrôle, action...) est déterminant avant d'agir.

Ainsi, développer l'activité perceptive, essentiellment kinesthésique au travers du corps à coprs, permettra à l'enfant de trouver la solution technique la mieux adaptée au problème posé par l'adversaire. Au cours du combat, l'enchaînement des situations nécessite, la construction d'une palette de réponses motrices en relation avec le principe tactique d'action-réaction-action.

L'efficacité de ces solutions techniques dépendra du niveau de maîtrise des capacités de réèquilibration, de coordination des actions et de vitesse de réactions.

Pour développer les qualités d'adaptation de l'enfant en combat, l'éducateur pourra proposer une démarche pédagogique d'éveil:

- mise en place d'une situation problème

- recherche de solutions         

- analyse des solutions trouvées

- nouvelle expérimentation.

Ceux qui ont déjà fait confiance à ELCO:

Dans le cadre du TAP: la commune de WISSANT, la commune de BOULOGNE SUR MER, la commune de LEULINGHEN BERNES

Dans le cadre des centres aérés: le BAJ ( Boulogne Action Jeunesse), la commune d'AMBLETEUSE

 

Si vous êtes intéressés, n'hésitez pas à contacter Guillaume DEWALLE: 06 61 36 02 48

                                                       

 


Equipes concernées toute l'association
Participer au site : news photo video
avatar Se connecter